Après une décennie 2010-2020 des Nations Unies consacrée à la biodiversité, 2021 promet d’être une année décisive pour la conservation mondiale de l’océan, dont l’avenir sera façonné par deux événements majeurs : le Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP 15). Cette ambitieuse COP déterminera le Cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020. Ce wébinaire abordera la conservation de la biodiversité océanique dans les négociations à venir. Les membres de l’UICN ont activement préparé ces événements. Trois sujets principaux sont abordés dans les 109 motions adoptées par l’UICN en préparation du Congrès mondial de la nature : les recommandations sur la protection des espèces et des écosystèmes menacés, le soutien aux politiques et stratégies pour une protection plus efficace de la biodiversité, et la mise en œuvre d’actions plus fortes contre la pression anthropique sur la nature. Chaque motion a été approuvée par les membres de l’UICN, qui représentent à la fois les États et les ONG nationales.

Avec des intervenants représentant une grande diversité d’acteurs (UICN, CDB, NOAA, WWF), ce wébinaire sera l’occasion de mieux comprendre les aspects océan du processus de négociation, des motions de l’UICN à la préparation de la COP 15. Comment les différents acteurs prennent-ils part au processus – et comment les négociations internationales fonctionnent-elles réellement ? Quels sont les messages qu’ils apporteront à la COP 15 ? Quels sont les principaux enjeux du Cadre mondial pour la biodiversité ? Et, enfin mais non des moindres, comment la pandémie mondiale a-t-elle marqué la préparation de ces événements ?​

Moderatrices:

  • Yuna Sellami
  • Louise Ras

Intervenant.e.s:

  • Minna Epps : Directrice du Programme mondial marin et polaire (GMPP), UICN (Union internationale pour la conservation de la nature)

  • Joseph Appiott : Coordinateur des programmes biodiversité marine, littoraux et insulaire, Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (CDB), PNUE

  • John Armor : Directeur, Agence nationale américaine des sanctuaires marins, NOAA’s National Ocean Service, Secrétariat du Partenariat des Agences d’aires marines protégées (MPAAP)

  • Jessica Battle, Experte en gouvernance et politique de l’océan, responsable de l’initiative contre l’exploitation minière des grands fonds marins, WWF

La table ronde d’une heure sera suivie d’une demi-heure d’échanges privilégiés avec les intervenants. Préparez vos questions et rejoignez-nous le 25 mars prochain !

Ce webinaire vous est proposé par l’Office français de la biodiversité et l’Initiative Ocean University ; il sera disponible en français 🇨🇵 et en anglais 🇬🇧.

25

MARS 2021

La vision globale de #VirtualBlueDecade est de fournir une plateforme qui rassemble les communautés océan, biodiversité et changement climatique pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable à travers la connaissance et l’action. La diversité et l’inclusion nous rendent plus forts. #VirtualBlueDecade ne sera possible que si nous collaborons tous ensemble du Nord au Sud et d’Ouest en Est. Nous voulons nous assurer que nos ressources virtuelles seront également partagées partout dans le monde.